28 décembre 2016

Le Président Jean Ping prête serment le 14 janvier 2017

Le destin d'une république, d'un peuple repose sur les actions de ses leaders et acteurs politiques et sociaux. Comme un seul homme les gabonais ont choisi M. Jean Ping pour conduire le destin collectif du Gabon. Mais le pouvoir militaire d'Ali Bongo est venu retarder ce choix. Seulement comme on dit quel que soit la durée de la nuit, le soleil apparaitra.  Nous avons fait des propositions au Président Jean Ping et aujourd'hui, cette démarche a donné ses fruits. Le Président va prêter serment devant la presse nationale et... [Lire la suite]
28 août 2014

Gabon détournement de Fond: la chasse au sorcière où l'autodestruction?

  Si la politique est un art, l'improvisation et le mensonge sont armes de destruction personnelle où collective.Oui le mensonge en politique réside dans le discours manichéen, une stratégie qui vise à se dédouaner de son passé pour se faire blanchir des actes commis. Depuis 1967, les Bongo gèrent le Gabon comme une entreprise familiale. Les Fonds publics sont aussi ceux des Bongo car entre ces et la fortune des bongo il n'y a pas de limite. Le non-développement du Gabon trouve ici son... [Lire la suite]
01 août 2014

IDH, le Gabon passe de 106 en 2013 à 112e en place 2014: quand le mensonge est plus gros que la vérité.

Sur les antennes des télévisions du Gabon, le Porte-parole du président gabonais Ali Bongo nous annonçait que son pays enregistrait une croissance allant de 4 à 6 %. Mais la principale mesure de cette hausse  qui est l'IDH vient de dementir ces propos. Faut-il se réjouir des chiffres de la  croissance en Afrique ? Cette  question ouvre un débat que certains trouveront comme une prise de position et d'autre comme un éclaircissement.  En Afrique, l'on annonce les croissances à deux chiffres depuis 1990,... [Lire la suite]
18 février 2014

Après la RCA c'est qui? : CEMAC nouvelle terre de violence

La situation est sans pareil les morts viennent de partout les élites de sang sont énervés et le peuple souffre. La CEMAC devient le nouveau théâtre de la violence politico-religieuse. Après la RCA, à qui reviendra le tour? c'est  la question que beacoups se pose en ce moment dans les cercles politique de la sous région. Les rebelles de la CELAKA  ont fuis Bangui pour le Cameroun, le Congo, le Tchad  comme le cas du Mali. les pays de la CEMAC sont en dangés car les armes vont circules à grande vitesse. Au regard de... [Lire la suite]
28 décembre 2012

Refus de Dialoguer cause des rébellions en Afrique: A qui le tour?

Ah oui, le Président Centrafricain est dans les salles draps depuis deux semaine. Comme le plupart de ses homologues africains, il a refusé de dialoguer avec ses opposants durant ces 8 ans au pouvoir. Et voila le résultat, la rébellion dans 5 jour sortira victorieuse de ce régime muet. Pour ceux qui veulent faire de la politique sachiez que la première arme de stabilité c'est le dialogue. Car en dialoguant avec ses adversaires ont peut durer au pouvoir pendant longtemps. La question reste à qui le tour? La réponse à celle-ci me... [Lire la suite]