21272447_496892774010574_8043936650218507421_n

21317494_496892814010570_7243549411191937736_n

Avant les élections présidentielles, les Gabonais étaient à la recherche d’un homme qui a des couilles, un leader qui assume. Mieux d’un homme capable d’enlever Ali Bongo du pouvoir pour un nouveau Gabon. Cet homme devait sortir d’un consensus entre les leaders de l’opposition du Front Uni. Après moultes négociations et vu la détermination, Jean Ping a été choisi comme candidat unique de l’opposition.  2016 ne sera pas 2009 avait promis le Candidat et cette promesse résumait à elle seule le succès espéré. Maintenant que le peuple a fait son travail, qu’attend Jean Ping pour remplir sa part. 

Le peuple demande les moyens à Jean Ping et sa coalisions pour en découdre avec Ali Bongo. Personne n’est dupe, car un régime de plus de 50 ans ne peut partir comme certains le pensent, il faut des armes. Il est inadmissible d’insister les jeunes à aller affronter la mort tous les jours, c’est aussi irresponsable de la part de Jean Ping de rester dans un silence lâche après 1 an de l’élection. Certains sont derrière leurs ordinateurs à des milliers de KM de la dictature d’Ali Bongo et diffusent des messages encourageant les jeunes à résister. 

Chers internautes tous les gabonais veulent résister et sont prêts à faire le sacrifice suprême s’il le faut pour leur pays. Mais c’est méchant de penser qu’Ali Bongo partira grâce à des petits attroupements. Il se moque de nous tous les jours ce avec la complicité de Jean Ping et ses paires. Nous savons qu’il existe des alliances de sang et mystiques entre les enfants Bongo. Oui, la grande famille Bongo entend par là les anciens barrons ont une alliance de non-agression. Cette alliance mystico-politique est un facteur qui bloque les actions de Jean Ping et d’ailleurs, c’est toujours au nom de cette alliance qu’AMO nous avait distraits des années durant. 

Aujourd’hui, le peuple souffre et le Gabon avec, le pays est au sol et nous connaissons tous les auteurs et le responsable. Ali Bongo est le mal du pays et le régime Bongo le Diable à tuer, alors pourquoi Jean Ping n’assume pas ? 
Jean Ping avait dit qu’il ira jusqu’au bout, et même de faire le sacrifice suprême alors allons y car le peuple est prêt aussi. Nos frères et sœurs sont aujourd’hui condamnés à l’exil pour avoir cru à Jean Ping. Il ne doit pas être question de rejoindre les rangs d’Ali Bongo, mais de combattre avec les mêmes moyens dont il dispose. Ali Bongo ne comprend qu’un seul langage, c’est la violence alors allons y. Jean PING doit respecter sa parole et d’assumer son poste de président de la République face à un usurpateur qui crampe par force. 

M. Jean PING, a intérêt à réagir si réellement, il tient à sa vie et à ses biens, le peuple est fatigué de se faire bastonner, enfermer et tuer par la milice d’Ali Bongo. Un leader doit mettre les moyens à disposition de son peuple pour se défendre. C’est de l’auto-défense, car Ali Bongo utilise les armes et le peuple tombe sous les balles du dictateur à chaque manifestation pacifique. 
Il est temps de passer à la vitesse supérieure avec Ali Bongo, car le contraire ne donnera rien. Jean PING ne peut prétendre enlever Ali Bongo en restant à Libreville. Le Gabon compte plusieurs villes alors pourquoi il ne va pas à Oyem, Mouila, Port-Gentil et former son gouvernement. Ainsi, ceux qui considèrent qu’Ali Bongo est président restent à Libreville et d’autres suivront Jean PING. 

Jean PING à désormais une demande claire, car si d’ici décembre rien n’est fait, le peuple appliquera le ni/ni et les dégâts seront énormes. Car le peuple ne veut plus d’Ali Bongo et ne veut non plus de ses complices. Si Jean PING a peur qu’il désiste et laisse le peuple régler ses comptes aux traîtres.