16864389_10211461204583099_4257354766957542662_n

Le Gabon est pays qui regorge en sein des filles et des fils qui excelle dans plusieurs domaines. Parfois inconnu, mais ils travaillent activement pour le rayonnement de la mère patrie. Parmi ces fils et filles, il y a des génies qui au fil des années accumulent des reconnaissances internationales sans que le quotidien l’Union n’en fait référence. À croire qu’il faut forcement être du côté du pouvoir pour jouir de sa nationalité. Dans cette longue liste des fils et filles qui font parler du Gabon au-delà de nos murs figure en bonne place Rêve Mvele Nambo, originaire de la province de l’Ogooué Maritime et fille du Maire Pierre Claver Mvele. Elle est mariée à Nambo et vit désormais en exile aux USA depuis 2009. 

Certains lecteurs se demanderont pourquoi faire un article sur elle, mais la suite nous donnerons raison, car nous avons décidé de faire une série d’article sur nos frères de la diaspora. Les Gabonais des Etats Unis l’appelent la MARAINE, elle est une écrivaine engagée et auteur de plusieurs écris. Rêve Mvelé Nambo est le visage de la nouvelle femme gabonaise. Elle concilie vie de famille, social, activisme et politique. Elle lutte contre les inégalités tant au Gabon que pour le continent africain. Rêve est aussi une Bisness-Wumen, car en dehors de la plume qu’elle sait manier avec une finesse sans égale, elle a un salon qui a apparu dans les magazines américains et africains. 

Rêve Mvele Nambo est une écrivaine, en 2016, elle a remporté le prix du meilleur poète africain vivant sur le sol Américain. Une distinction qui fait d’elle

WhatsApp Image 2017-08-29 at 18

une figure emblématique dans le monde des arts aux USA. Dommage que même l’ambassadeur du Gabon encore moins le Ministre n’avait jugé utile de relayer l’information afin de permettre aux jeunes de travailler plus pour le pays. Rêve Mvele Nambo est une voix qui compte aujourd’hui dans la diaspora africaine vivant aux USA. Elle se balade toujours avec son Vert Jaune Bleu pour la valorisation de la mère partie le Gabon.

20292869_1502671963146217_7561687531844797024_n

Depuis 13 ans qu’elle vit aux USA, Rêve n’a jamais oublié la souffrance de son peuple, c’est dans cette optique que la MARAINE a écrit plusieurs articles et lettres ouvertes au grand de ce monde. Elle a été invitée par François Hollande et à rencontrer des députés français plus tard pour défendre la démocratie au Gabon. Elle a écrit plusieurs lettres aux chefs d’Etats et délégation des institutions Onusiennes. Le magazine Amina lui consacré une page entière et plusieurs journaux africains parlent de cette compatriote. Elle est très connue en Afrique francophone pour son combat et ses écrits.
Les talents de Rêve son multidimensionnelles au point qu’elle est conférencière aux USA dans le panel des femmes qui travaillent dans l’éducation féminine. En 2016, elle a écrit une lettre ouverte à Michelle Obama, l’écho de cette initiative avait atteint la maison blanche. Plusieurs journaux américains relayèrent cette lettre. Sa plume est beaucoup appréciée pour ses lecteurs, d’ailleurs, elle a travaillé pour les magazines tels que Sanata magazines les connaisseurs savent. Femme engagée et soucieuse de la vie humaine, Rêve lutte contre les crimes rituels au côté des victimes elle multiplie des plaidoyers à l’international. Sur ce volet, elle publie bientôt un recueil de poèmes en hommage aux victimes des crimes rituels au Gabon. Cette compatriote est certes discrète mais très utile sur le terrain. 

Rêve Mvele Nambo est aussi une activiste politique qui lutte pour l’alternance au Gabon. Elle a un puissant réseau qui au quotidien échange avec elle sur

WhatsApp Image 2017-08-29 at 18

les stratégies et les actions avenir. Sur ce volet, elle publie bientôt un recueil de poèmes en hommage aux victimes des crimes rituels au Gabon. Elle défend le respect du vote gabonais du 27 août 2016, pour elle, Jean Ping est le Président élu et le choix Des Gabonais compte. D’ailleurs, aucun Gabonais de la diaspora n’ignore la détermination de la Marraine. 
Décrire Rêve peut nous prendre plusieurs jours, mais le plus important aujourd’hui est de partager le combat de cette jeune compatriote qui vit désormais en exile avec sa famille. C’est très dure pour ces frères et sœurs qui, pour des opinons politiques deviennent des apatrides, des exclus, mieux parias de la République. 

WhatsApp Image 2017-08-29 at 18

Chaque compatriote doit se battre pour eux et pour nous, car la libération de notre mère patrie est un sacerdoce collectif. Nous allons continuer à valoriser nos frères et sœurs qui luttent pour notre avenir radieux. À toi Rêve ce blog te remercie pour ton combat, tôt ou tard, tu fouleras le sol de tes ancêtres et ce jour le Vert Jaune Bleu te témoignera de sa gratitude. 
Personne ne doit subir l’oppression, personne ne doit être privé de son pays, personne ne doit mourir pour ses opinions et pour finir personne ne doit être prive de ses libertés fondamentales, c’est là le centre de ton combat. 

Bon courage la Panthère.