Quel est le regard  des chefs d'Etats africains sur ALi Bongo? 

_90997772_hi035047094

Un président élu par la Cour Constitutionnelle, voilà ce qui ressort des de la bouche des petits oiseaux du continent. Mais au final quel est l'idéal et les principes d'un homme d'Etat? Les uns vont répondre l'intégrité et les autres la réussite dans les actes mais au Gabon c'est plus complexe car les principes et l'intégrité ont laissé place à l'immoralité. Le mensonge et la tricherie font bon ménage au détriment des valeurs de la méritocratie et l'éthique. 

Ali Bongo ne se gêne pas de snober les gabonais et de mentir à ses paires africains et son mensonge est tellement gros que personne ne lui fait plus confiance. Certes nous sommes dans un monde de fourberie mais dans le cas du Gabon ce jeu devient une norme. La jeunesse gabonaise ne pourra pas être productive avec ce genre d'élite au rabais. La politique est un art et seul les nobles la pratique pas des personnes dénuées de valeurs primaires telles que l'intégrité. 

Un président élu par une Cour Constitutionnelle elle-même inféodé par une gangrène familiale. Le mensonge d'Etat ça va faire un cas d'école dans le monde. Désavouer par plus de 75% de sa population Ali Bongo Ondimba dans cette situation ne se gêne pas et encore moins ses pseudos supporteurs qui voient à cette élection la preuve que ce dernier est bon. Mais le véritable problème c'est l'image du Gabon à l'extérieur comme on dit chaque peuple mérite son roi. La communauté internationale n'aura plus de respect pour le Gabon ceci à cause des intérêts personnel et égoïstes du camp du pouvoir. 

Ali Bongo est venu désacraliser la fonction du président, il devient comme un simple citoyen et de la mémoire des gabonais jamais un président est descendu aussi bas même Omar Bongo son père qu'on disait peu instruit faisait mieux. On parle de tout aujourd'hui, l'homosexualité, les crimes rituel, la maçonnerie, le pillage des deniers publics, etc. Ajouter à ce lot de fléaux le vol des élections kiééé c'est quel pays? 

5003406_6_93a7_jean-ping-a-gauche-le-24-septembre-a_32084ab33744b5f739252fa6f37da33c

Il est temps que l'on s'interroge clairement sur l'avenir de ce pays, un Gabon sans cap ni avenir, l'improvisation et le culte de la médiocrité ne peuvent constituer un idéal commun. Le Gabon souffre avec ce système de gouvernance politique, tous les voyants sont au rouge et les émergents ne voient rien. Le pays est essoufflé mais personne ne semble rien faire car le Gabon est le seul pays au monde auquel les populations ne doivent rien car selon les discours c’est au Bongo que l'on doit tout. 

Le pays va mal oui le Gabon va vraiment mal alors toi qui lis quel est la solution?