gaza1_2

Le monde va mal eh oui chers lecteurs, d'un coté les bons et de l'autre les mauvais.Le mur des cons comme le dit l'humoriste Dieudonné M'bala M'bala, d'un coté les faibles te de l'autre les forts. 

La question reste à savoir de quel côté l'Afrique se trouve ?

 

 

 

 

 

 

gaza3_1Cette question trouve son sens dans la crise Israelo-Palestiniene, la montée en puissance de la violence avec la mort des innocents. La guerre atteint son paroxysme avec le meurtre des femmes et des enfants. On parle de plus de 1000 morts et 4 000 blesser en majorité des civils. Voici le tableau sombre du mur des cons, où les victimes se comptent en milliers. En 2004, le président français Jacques Chirac disait que l'ONU était un "machin" dix ans plus tard, nous y voilà. 

Chaque année, on tue les Palestiniens au nom de quoi ? 

Des plus forts, mais qu'en ait-il de l'Afrique ? Pour 300 morts en Cote-Ivoire Laurent GBAGBO est devant la CPI pour crime contre l'humanité. 

Gbagbo71

Pour 700 morts KADHAFI a été assassiné par les vrai démocrates. Oui, chacun dénonçait l'animosité de ces dirigeants face à leur peuple. La protection de la vie humaine était la principale motivation de l'ONU et l'OTAN pour justifier leur intervention. La France des droits de l'homme pilonnait la maison de GBAGBO avec les mêmes arguments. Inacceptable était le mot de François Hollande pour désavouer son ami socialiste. 

 

Mais que constatons-nous aujourd'hui dans la crise Israelo-Palestiniene ?

- La CPI a disparu ;
- Barack Obama devient becque ;
- François Hollande fuit les cameras ;
- Merkel devient sourde ;
- L'ONU devient un machin ;

Pire, aucun chef d'État africain ne donne son avis et pourtant, ils s'étaient nombreux à condamné KADAHFI et Laurent GBAGBO. Où sont partis  les démocrates avec leur paroles moralisatrices?  Où est l'OTAN avec la protection de la vie humaine ?  Y a plus de papier à la CPI pour délivrer un mandat d'arrêt international ?La négresse de Bensouda n'est plus procureur, elle qui prétant que sa cours ne juge pas que des Africains.Un jour Dieu vous jugera et croye moi , aucun d'entre vous ne connaitra la paix tant que l'argent reste votre seul guide.Alors on chute avec Jean PING et son livre fallait-il tuer KADHAFI? 

Qui va payer la facture de ce génocide ?